Divorcer après la naissance d’un enfant peut avoir des conséquences sur le lien parent-enfant ?

Catégories Vie de maman
lien parent enfant

En cas de divorce des parents, les enfants sont bien souvent secoués et traversés par de fortes émotions. Si la rupture du mariage se passe juste après la naissance de l’enfant ou pendant qu’il est encore tout petit, sa garde exclusive est généralement confiée à la mère. Cela entraîne inévitablement des relations différentes entre l’enfant et chacun de ses parents. Voici un aperçu de l’état du lien parents-enfants après divorce.

Une relation mère-enfant un peu trop fusionnelle

Dans le cas d’une séparation des parents qui intervient juste après la naissance de l’enfant, le parent ayant la garde est bien souvent la mère. Cette dernière pourrait donc chercher à compenser l’absence du père en en faisant naître une relation fusionnelle entre eux.

Cependant, ce lien peut finir par devenir un poids pour l’enfant. D’un côté, il se sentira redevable envers sa mère et cherchera à être un bon enfant. D’un autre par contre, ce besoin de redevabilité peut être manifesté par la mère pour tout ce qu’elle a sacrifié. Quoique sous cette quiétude apparente, l’enfant peut à un moment avoir besoin d’espace.

Un lien totalement différent avec l’autre parent divorcé

Dans ce cas-ci, l’autre parent divorcé est le père. Pour permettre à la mère de s’accorder du temps et de prendre un peu de distance avec son enfant, une garde alternée serait l’idéal. En cas de désaccord sur le sujet, le parent bénéficiant de l’exercice du droit de visite, en l’occurrence le père, verra moins son enfant. Les liens entre le père et l’enfant seront, par conséquent, différents.

À cause de l’insuffisance du temps passé ensemble, une certaine forme de complicité naîtra entre le père et l’enfant. Par contre, le père doit veiller à ne pas devenir le copain de son enfant. L’enfant doit continuer à le voir comme quelqu’un qui détient l’autorité parentale et non comme un copain. Si ce n’est pas le cas, quand l’enfant sera grand, le père perdra toute crédibilité auprès de lui, et sera déchu de son autorité en tant que parent.

Il est à noter que père et mère forment un couple parental. Au nom donc de la coparentalité, chaque décision concernant l’éducation des enfants doit être prise ensemble. Les parents doivent comprendre qu’ils sont censés se soutenir mutuellement dans l’éducation des enfants et non aller l’un contre l’autre.

Il n’y a pas une altération définitive du lien parents-enfants après divorce. L’enfant a de l’amour pour son père. Il sentira que les sentiments que son père éprouve pour lui sont différents et plus puissants. Il développera aussi ce même sentiment puissant. Ainsi, ne pas voir régulièrement son père peut créer un manque.

Les conséquences d’un divorce sur le lien parents-enfants après la naissance

D’après une étude menée par les chercheurs de l’université de l’Illinois et publiée en 2013, le constat suivant a été fait. Les jeunes enfants ayant vécu une séparation précoce des parents bien avant 5 ans ont tendance à développer un sentiment d’insécurité en présence d’un des parents séparés. Ils évitent donc tout contact avec ce dernier. Ceci soulève donc la question de la garde d’enfant. La garde a donc un rôle important dans le développement du lien parents-enfants après divorce. L’autre élément important que l’étude a mis en lumière est la qualité du temps passé ensemble.

Une séparation des parents qui arrive précocement, surtout juste après la naissance de l’enfant, aura forcément des conséquences. Néanmoins, l’enfant se construira avec cette nouvelle donne. Pour lui, il ne perd rien, tout est normal. Sa vie avec le parent ayant la garde se passera comme si tout était normal. Mais cette situation influera sur sa personnalité.