La création d’entreprise: le parcours du combattant de mon frère

Catégories Economie
créer un entreprise en France

Dans cet article, je vais vous parler de mon frère Patrick et des difficultés qu’il a rencontrées au moment de créer son entreprise.

Pourquoi est-il si difficile d’entreprendre en France ?

C’est le rêve de tout le monde, devenir patron à la place du patron. Enfin, au moins ne plus avoir de comptes à rendre à son patron en créant soi-même sa société. C’est ce que mon frère a décidé de faire. J’ai plusieurs frères, avec des personnalités complexes et très différentes et mon frère Patrick a toujours été le premier à prendre des initiatives et à vouloir créer des choses. Il est un peu plus âgé que moi et je me souviens que durant son adolescence, il allait cueillir du muguet pour ensuite en vendre le 1er mai. Un vrai esprit entrepreneurial !

Aujourd’hui, Patrick a décidé de créer son entreprise.

Mais pas pour vendre du muguet ! Il était responsable d’équipe dans une entreprise de livraison qui travaille pour des commerces en ligne comme par exemple Amazon. Il fait lui-même des livraisons, mais il est manager avant tout. C’est ce qui l’intéresse le plus.

Les conditions de travail dans son ancien emploi se sont dégradées et il n’avait plus d’énergie pour à la fois effectuer ses livraisons et s’assurer du bien-être de ses collègues/employés. Il a donc décidé de créer une entreprise, mais pas une petite entreprise genre autoentrepreneur (il y en a plein dans le secteur du transport), il a décidé de créer tout de suite une SARL.

Cela signifie comme vous le savez sans doute société à responsabilité limitée. « Responsabilité limitée » est important car cela veut dire que même si la société fait faillite, la maison et les biens du gérant sont protégés. Il aurait pu choisir un statut juridique de type autoentrepreneur, mais l’on ne peut pas protéger ses biens avec ce statut. Aussi, il veut embaucher directement des salariés et n’a pas peur de trouver des clients alors il a décidé d’y aller à 100%. Mais, c’est la que les choses ont commencées à se compliquer.

Créer une entreprise n’est pas si simple.

On voit souvent à la télé des jeunes entrepreneurs qui réussissent. Mais, c’est comme au loto, il faut avoir de la patience et de la chance pour arriver au bout.

Si Patrick connaît bien son métier, il a eu un peu plus de mal pour comprendre les formalités et les obligations nécessaires pour créer son entreprise. Heureusement, il a réussi à se faire aider par la maison des entreprises de son département. Cela a pu l’aider pour choisir la forme juridique de son entreprise. Il m’a dit que le conseiller avait été d’une grande aide pour cela et également pour lui expliquer les obligations nécessaires pour l’embauche de salariés et les différentes formalités à réaliser pour cette création. En effet, pour créer une SARL, il y a beaucoup de choses à faire.

Tout d’abord, il faut rédiger les statuts de la société. Il faut également rédiger l’acte de nomination du gérant. Pour cela, Patrick s’est fait aider par son avocat qui lui a demandé environ 500 € pour l’ensemble. Il a ensuite dû ouvrir un compte bancaire professionnel. Ce genre de compte bancaire coûte beaucoup plus cher en frais de maintenance et découverts qu’un compte personnel. D’ailleurs, Patrick m’a dit qu’il avait également payé plus cher ses forfaits de téléphones mobiles professionnels.

Des formalités et encore des formalités.

Écrire les statuts et faire l’acte de nomination du gérant ne suffit pas, il faut également déposer une annonce légale. Alors pour bien comprendre, il faut savoir qu’une annonce légale n’est pas une petite annonce. C’est un texte officiel qui dit qu’une entreprise se créé. En fait, on remet les mêmes informations que celles qui sont dans le statut de l’entreprise.

Cette annonce légale doit être publiée dans un journal du département. Patrick et moi-même ne comprenons toujours pas l’intérêt de cette formalité. Son avocat lui a dit que c’était pour la transparence des entreprises. Mais, étant donné que l’on peut tout trouver sur Internet, je me pose des questions sur la réelle utilité de cette formalité. Le dépôt de l’annonce légale a tout de même coûté 150 € !

Le centre de formalité des entreprises.

Après toute cette paperasse remplie et toutes les formalités faites, il faut remettre le dossier au CFE (c’est le centre de formalité des entreprises). C’est le CFE qui va donner un numéro à l’entreprise, c’est ce qu’on appelle le numéro Siret. Bien entendu, le dépôt du dossier n’est pas gratuit, Patrick a encore du débourser 80 €.

En résumé, la création de l’entreprise lui a coûté environ 800 €. Mais, le plus dur reste à faire: faire en sorte que l’entreprise trouve des clients et se pérennise à moyen et long terme. Ce n’est que le début mais Patrick semble heureux et apaisé. Patrick a déjà quelques contacts et espère faire signer des contrats très rapidement.

Mais ça, c’est une histoire qui va bientôt s’écrire et que je vous raconterai sans doute plus tard sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *